comment-choisre-pompe

Comment choisir sa pompe ?

  • Pour faire le bon choix de pompe de relevage, il faut être attentif à plusieurs critères, comme :
    • Température de l’eau
    • Hauteur de refoulement
    • Tuyau de refoulement
    • Pression de sortie souhaitée
    • Profondeur d’immersion
    • Débit souhaité
    • Niveau d’eau minimum

La température des eaux pour une pompe

La température des eaux à pomper va jouer un rôle dans les matériaux utilisés pour le corps ou le carter de la pompe de relevage; ceux-ci peuvent être en acier, en inox ou en fonte.

La résistance de la pompe de relevage classique peut supporter de 0°C à 40°C. Les pompes dotées d’un carter en fonte peuvent, quant à elles, atteindre les 45°C sans soucis.

Hauteur de refoulement

hauteur-pompe-relevage

La hauteur de refoulement a toute son importance. Choisir une hauteur insuffisante entraînerait un encombrement au niveau du tuyau ou voire même la surchauffe de la pompe.

La hauteur de refoulement est égale à la distance qui sépare la pompe et le point le plus éloigné de refoulement (=le mètre de colonne d’eau). Cette puissance de jet d’eau se traduit en bar.

Pour rappel : 1 bar = 10m en hauteur.

Exemple : si vous avez besoin d’une pompe refoulant à 20m de hauteur, il faudra une pompe d’une puissance de 2 bars.

Lors de la vérification des bars, il est important de prendre en compte l’existence ou non d’un dénivelé sur le terrain sur lequel sera utilisée la pompe.

tuyau-de-relevage

Tuyau de refoulement

Le tuyau de refoulement est le tuyau de sortie permettant l’évacuation des eaux usées. 

Il est important de choisir un tuyau de qualité afin d’éviter d’éventuels désagréments et de profiter au mieux du débit de la pompe.

Le tuyau de refoulement peut être, soit rigide soit flexible. Certains tuyaux seront plus ou moins efficaces en fonction de l’utilisation souhaitée. Un tuyau souple sera adapté, par exemple, dans le cas de l’arrosage. Il sera moins efficace pour la distribution d’eau pour laquelle, un tuyau rigide sera l’idéal.

Pour raccorder le tuyau, il faudra également prévoir un raccord.

La longueur du tuyau a également son importance. En effet, il va falloir prévoir le trajet du tuyau et la hauteur de refoulement pour en estimer la longueur totale.

Le diamètre du tuyau variera en fonction de la pompe utilisée et des types d’eaux à refouler. 

Il est également important d’inspecter le tuyau régulièrement. Cela permet de détecter les éventuels dommages tels que : le perçage, les craquelures, etc. Il est important également de vérifier l’état général des raccords.

Profondeur d’immersion d’une pompe

La pompe de relevage, malgré son utilité et sa polyvalence, est limitée à une certaine profondeur d’immersion maximale.

Pour pomper des eaux en profondeur, il faudra alors utiliser une pompe immergée. Effectivement, cette pompe peut atteindre des profondeurs allant au-delà de 5m.

La pression de sortie

La pression doit être suffisante pour que l’eau puisse passer du point A au point B.

En partant du principe que le débit est fixe, la pression de sortie peut varier en fonction de la longueur du tuyau de refoulement.

En effet, si le tuyau est plus court par rapport à la hauteur de relevage, nous aurons alors une pression plus élevée. Tandis que si le tuyau est plus long, nous aurons une perte de pression à la sortie.

Le débit de la pompe

Le débit de la pompe de relevage va nous informer sur la vitesse à laquelle les eaux seront évacuées.

Exprimé en m³/h ou en L/min, ce terme nous aide à prévoir le temps de travail total qu’il faudra pour vider, par exemple, un bassin, une piscine, etc.

Pour connaître le temps de travail il faut réaliser le calcul suivant:

Longueur x Largeur x Hauteur = m³

1m³ = 1000 L

On divise le total de m³ ou de L par le nombre de m³/h ou de L/h annoncé par la pompe.

On obtient ainsi la durée de travail total nécessaire pour vider l’endroit souhaité.

Niveau d’eau minimum

Dans tous les cas de vidange, il existe toujours un niveau minimum d’eau que la pompe ne pourra évacuer par elle-même. Les pompes n’ont pas toutes le même niveau d’eau minimum (celui-ci est exprimé en cm ou mm). Sur certaines pompes, ce niveau peut être réglable. Le surplus d’eau restant devra être évacué/nettoyé manuellement.

pompe-turbine-broyeur

Autres :

Pour les eaux fortement chargées, il est possible d’utiliser des pompes équipées d’un broyeur.

Le matériau utilisé dans les pompes est également un indicateur de qualité. En effet, les pompes en plastique sont de moindre qualité par rapport aux pompes en inox, voire en fonte d’aluminium.